sanguin

sanguin, ine [ sɑ̃gɛ̃, in ] adj. et n.
XIIe au sens 2; lat. sanguineus
1(XIVe) Du sang, qui a rapport au sang, qui est constitué de sang. Vaisseaux sanguins. Sérum, plasma sanguin. Groupes sanguins. Circulation sanguine. Transfusion sanguine.
2Qui est couleur de sang (vxsauf dans orange sanguine). sanguine.
3(XIVe) Visage sanguin, coloré par un sang abondant (opposé à blême, pâle) . ⇒ rouge. Tempérament sanguin : l'un des quatre tempéraments distingués par Galien, caractérisé par des éléments somatiques (corpulence, rougeur de la face, etc.) et caractériels (violence, emportement, etc.). Homme sanguin, de tempérament sanguin.
N. C'est un sanguin, un grand coléreux. Caractérol. Les sanguins : un des huit types de caractères composés (non émotifs-actifs-primaires), remarquable notamment par le calme, le sens pratique.

sanguin nom masculin Individu au tempérament sanguin. ● sanguin, sanguine adjectif (latin sanguineus) Relatif au sang. Se dit des vaisseaux servant à la circulation du sang. ● sanguin, sanguine (expressions) adjectif (latin sanguineus) Masse sanguine, mesure du volume occupé par les globules rouges (volume globulaire total) et le plasma (volume plasmatique). Système sanguin, ensemble des vaisseaux qui contiennent le sang. Tempérament sanguin, tempérament attribué aux individus corpulents au visage pléthorique et couperosé.

sanguin, ine
adj. et n. m.
d1./d Qui a rapport au sang. Vaisseau sanguin. Circulation sanguine.
d2./d Qui a la couleur du sang.
|| Orange sanguine.
d3./d Tempérament sanguin: caractérisé notam. par la tendance à l'emportement, à la colère.
|| n. m. Un sanguin.

⇒SANGUIN, -INE, adj.
A. — 1. Littér. [En raison du sang qui affleure à la peau, notamment quand celui-ci est riche et abondant] Qui est rouge sang; coloré, cramoisi. Anton. blafard, blême, pâle. Cou, teint sanguin; complexion sanguine. Une incompressible gaieté fendait cette face sanguine (HUYSMANS, Là-bas, t. 2, 1891, p. 117). Il fumait son cigare en arrondissant ses épaisses lèvres sanguines; son visage semblait ainsi timbré d'un gros sceau de cire rouge (GIONO, Angelo, 1958, p. 61).
2. P. anal. Qui rappelle la couleur du sang. Deux fauteuils en tapisserie, une console Louis XVI d'une forme rare, une commode-tombeau dont le sombre bois sanguin disparaît sous les dorures des ferrures, des poignées (E. DE GONCOURT, Mais. artiste, t. 2, 1881, p. 198).
3. P. méton.
a) Qui est d'un rouge sang ou qui tire sur le rouge. Un couvent de moines maronites se dessinait en pierres d'un brun sanguin sur le gris du rocher (LAMART., Destinées poés., 1834, p. 409). Tout en haut, un ricin colossal, aux feuilles sanguines, semblait élargir un dôme de cuivre bruni (ZOLA, Faute Abbé Mouret, 1875, p. 1349).
b) En partic.
Orange sanguine. V. sanguine B.
MINÉR. Qui renferme des inclusions rouges ou qui est marqueté de rouge. Marbre, porphyre sanguin. Il y avait là des lingots de métaux précieux (...) des colliers à rangs septuples de cornaline, de lapis-lazuli, de jaspe sanguin, de perles, d'agates (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p. 261).
B. — Spécialement
1. ANAT. [En parlant de vaisseaux servant à la circulation du sang] Tissu, vaisseau, système sanguin. Le durcissement du foie gêne la circulation sanguine veineuse. Or tout le sang veineux du tube digestif, riche en substances alimentaires absorbées passe par le foie. Des courts-circuits se développent pour tenter de rétablir un courant sanguin (QUILLET Méd. 1965, p. 152).
2. BIOL. Du sang; qui se trouve dans le sang. Caillot, globule(s), écoulement, plasma sanguin(s); le pH sanguin; formule sanguine; masse sanguine totale. Cette intensité [du souffle] décroît en général (...) à mesure que (...) l'ondée sanguine est lancée avec une moindre énergie (TROUSSEAU, Hôtel-Dieu, 1895, p. 73). L'insuffisance rénale est constante ainsi que le montrent l'urée sanguine élevée et les perturbations des épreuves fonctionnelles (QUILLET Méd. 1965, p. 480).
MÉD. Transfusion sanguine. On distingue deux espèces de cette maladie [l'apoplexie], l'une sanguine, que le public appelle coup de sang, l'autre séreuse ou pituiteuse (GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p. 463). La transmission héréditaire du germe tuberculeux (...) résulte (...) d'une contamination intra-utérine consécutive à des lésions tuberculeuses du placenta ou d'une infection sanguine produite au moment de la naissance (CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 237).
3. CARACTÉROL., PSYCHOL.
Tempérament sanguin, ou sanguin, subst. masc.
♦ [Dans la classification d'Hippocrate] ,,Sujet (...) qui (...) se présente comme un individu massif, au visage empourpré; ses réactions sont rapides: il est généralement sociable et optimiste, mais aussi emporté et violent`` (SILL. Psychol. 1980).
♦ [Dans la classification de Heymans-Le Senne] Sujet non-émotif-actif-primaire (nEAP):
Le « pratique actif », surchargé de travail, se laisse surcharger avec plaisir (...); il préfère surtout les activités concrètes; médecine, politique, action sociale; il tire de son activité un sentiment tonique de contentement de soi. On voit la parenté qui unit ces descriptions au sanguin des vieilles écoles, au sanguin et au colérique de Heymans...
MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 348.
Empl. adj. Je suis frêle et nerveux, il [un jeune homme] était sanguin et musclé. Je suis châtain, il avait des cheveux et une barbe d'un noir intense (BOURGET, Profils perdus, 1884, p. 254). Cet homme de 40 ans ordinairement sanguin était blême (JANET, Obsess. et psychasth., t. 1, 1903, p. 225).
P. méton., dans le domaine affectif. Qui est caractérisé par la vivacité, la violence. Elle entendait qu'il répétait les mots « douleur », « cœur », « mal », « contraction », et comme elle n'écoutait pas tout, il semblait à madame de Fontenay que cet homme discourait seulement de la passion amoureuse, de la passion dolente, sanguine, physique (NOAILLES, Nouv. espér., 1903, p. 215).
4. BOUCH., subst. masc. Ouvrier chargé de recueillir le sang des animaux, aux abattoirs (d'apr. CHAUD. 1970).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-in]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1140 « ensanglanté » mains sanguines (GEFFREI GAIMAR, Histoire des Anglais, éd. A. Bell, 3136); 2. 1re moit. XIIe s. « qui est de couleur de sang » sanguines gutes (Lapidaires anglo-norm., éd. P. Studer et J. Evans, 618, p. 53); 3. ca 1265 « où le sang prédomine » complexion sanguine (BRUNET LATIN, Trésor, I, 101, éd. F. J. Carmody, p. 84); 1306 (GUILLAUME GUIART, Branche des royaus lignages, éd. Wailly et Delisle, 20919: L'omme est sanguin ou colerique); empl. subst. ca 1393 (Ménagier, I, 56 ds T.-L.); 1694 temperament sanguin (Ac.); 4. 1380 « qui a rapport au sang » (ROQUES t. 2, 10796); 1754 vaisseaux sanguins (D. DIDEROT, De l'Interprétation de la Nature, p. 92); 1805 système vasculaire sanguin (CUVIER, Anat. comp., t. 4, p. 96). Empr. au lat. sanguineus « de sang; ensanglanté; de la couleur du sang ». Fréq. abs. littér.:405. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 847, b) 508; XXe s.: a) 282, b) 557.

sanguin, ine [sɑ̃gɛ̃, in] adj.
ÉTYM. V. 1380; « sanglant », v. 1138; au sens 2 XIIe; lat. sanguineus, de sanguis. → Sang.
1 (XIVe). Du sang, qui a rapport au sang, à sa circulation dans l'organisme. || Vaisseaux, canaux, filets sanguins (→ Lobule, cit.; moelle, cit. 1). || Sérum sanguin (→ Pigment, cit. 1). || Plasma sanguin (→ Glande, cit. 2). || Plaquettes, globules sanguins. || Groupes sanguins. || Caillots sanguins (→ Prolifération, cit.).Circulation sanguine (→ Rate, cit. 2).Troubles nerveux, sanguins… (→ Avitaminose, cit. 1).
2 (XIIe). Qui est couleur de sang.Vx. || Violet épais et sanguin (→ Feu, cit. 65).Mod. || Pommes (cit. 2), oranges sanguines. Sanguine. || Jaspe sanguin.
0.1 Les hommes de Daniel (…) : ils étaient préparés très heurtés, l'un d'un ton très sanguin, l'autre plus jaune.
E. Delacroix, Journal 1850-1854, 5 mai 1851, t. II, p. 57.
tableau Désignations de couleurs.
3 (V. 1360, Froissart). Où prédomine le sang. || Visage sanguin, coloré par un sang abondant. Rouge (I., 6.). → Presbyte, cit. 1. — Tempérament sanguin, l'un des quatre tempéraments distingués par Galien et reconnus jusqu'au XIXe siècle, caractérisé par des éléments somatiques (corpulence, rougeur de la face, etc.) et caractériels (violence, emportement, etc.) particuliers.
1 J'ai au demeurant la taille forte et ramassée; le visage, non pas gras, mais plein; la complexion, entre le jovial et le mélancolique, moyennement sanguine et chaude (…)
Montaigne, Essais, II, XVII.
(Avec un n. de personne). || Il est plutôt sanguin. || Hommes sanguins, de tempérament sanguin (→ Hybride, cit. 7; lie, cit. 3; lymphatique, cit. 3; pâlir, cit. 4; poussif, cit. 2).N. || C'est un sanguin, un grand coléreux.Caractér. (Dans la classification de Le Senne). || Les sanguins, un des huit types de caractères composés (non émotifs-actifs-primaires), remarquable notamment par le calme, le sens pratique, etc. (ex. : Henri IV, Voltaire, etc.).
CONTR. (En parlant du visage) Blafard, blême, pâle.
DÉR. Sanguine, sanguinelle, sanguinole.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sanguin — sanguin, ine (san ghin, ghi n ) adj. 1°   Terme d anatomie. Qui appartient au sang.    Vaisseaux sanguins, ceux qui servent à la circulation du sang.    Système sanguin, l ensemble des vaisseaux artériels et veineux qui contiennent le sang.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • sanguin — Sanguin, [sangu]ine. adj. Celuy qui a les veines trop remplies de sang, qui fait trop de sang. Il se fait souvent saigner, parce qu il est sanguin. Il signifie encore, Celuy en qui le sang predomine sur les autres humeurs. Il est d humeur gaye,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sanguin — SANGUÍN, Ă, adj. v. sangvin. Trimis de the catalin, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  SANGUÍN, Ă adj. 1. Referitor la sânge, de sânge; prin care circulă sângele. 2. (Despre oameni) Care are o circulaţie a sângelui foarte activă. ♦ Temperament sanguin …   Dicționar Român

  • Sanguin — sanguin, sanguino nm cornouiller sanguin Languedoc. Var.: sangui, senguini Gascogne. Dim. : sanguinet …   Glossaire des noms topographiques en France

  • sanguin — Sanguin, qui est de couleur sanguine, Sanguineus. Du sanguin, Sanguineus frutex. Plin …   Thresor de la langue françoyse

  • Sanguin [1] — Sanguin, 1) Fluß auf dem nördlichen Theile der Küste von Oberguinea (Westafrika); 2) kleiner Negerstaat auf der Malghettaküste (Guinea); in neuerer Zeit mit der Negerrepublik Liberia verbunden …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sanguin [2] — Sanguin, Pseudonym für Meynier …   Pierer's Universal-Lexikon

  • sanguin — m. lactaire délicieux rouge …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Sanguin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Sanguin », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Patronyme Sanguin est un nom de famille… …   Wikipédia en Français

  • SANGUIN — INE. adj. Qui appartient au sang. On appelle, en termes d Anatomie, Vaisseaux sanguins, Les vaisseaux qui servent à la circulation du sang ; et, Système sanguin, L ensemble de ces vaisseaux.  Il signifie aussi, En qui le sang prédomine. Il est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.